Colomba de Pâques…

Escale N°2 dans ce tour de l’Europe des brioches pascales : l’Italie Drapeau italien

Elle est à Pâques ce que le Panettone est à Noël.

D’après la légende, sa naissance remonterait au Moyen-Age (560 ap J-C), originaire de Pavie. Après des années de guerre aux portes de la ville, les barbares réussirent à entrer la veille de Pâques et décidèrent tout brûler. Cependant le roi Lombard  Alboino accepta les dons des habitants dont des pain sucrés en forme de colonne, symbole de paix.

C’est par la suite qu’elle fut enrichie pour ressembler aujourd’hui à une brioche aux fruits confits avec une croûte aux amandes.

Colomba

Colomba de Pâques

🎯Facile
🍴Pour 1 colomba
Prép : 20 min
Repos : 1 nuit + 3h30
🔥Cuisson : 1h

Petit levain

  • 50 g de lait
  • 150 g de farine
  • 4 g de levure fraiche

Pâte

  • 450 g de farine
  • 220 g de lait tiède
  • 3 jaunes d’oeuf
  • 140 g de beurre mou
  • 60 g de miel
  • 5 cuil. à soupe de sucre
  • 10 g de sel
  • 2 cuil. à soupe de rhum
  • 2 cuil. à café de vanille liquide
  • Zestes d’un citron

Glaçage

  • 80 g de blanc d’oeuf
  • 60 g de sucre glace
  • 100 g d’amande en poudre
  • Sucre perlé
  • Amandes entières

 

1) Préparation du petit levain

Dans un saladier en verre (pas de métal), mélangez la levure avec le lait tiède et la farine.

Vous obtenez une pâte, couvrez d’un linge humide et laissez lever toute la nuit dans un endroit tiède.

2) Préparation de la pâte

Dans le bol de votre robot muni d’un crochet ou dans un saladier, mettre votre levain.

Coupez le beurre en petits dés et laissez-le ramollir à température ambiante.

Incorporez au levain, la farine et le reste de lait.

Ajoutez les jaunes d’œuf sans cesser de mélanger, puis le sucre, les grains de vanille et le sel.

Mélangez 10 à 12 min, jusqu’à ce que la pâte soit souple, légèrement élastique et se détache bien des parois.

Ajoutez le beurre progressivement (il doit s’incorporer parfaitement à la pâte entre chaque ajout). Lorsque la pâte est bien homogène et se détache des parois du bol, la vanille, le miel, le rhum, les zestes de citron et les dés d’oranges confites.

Laissez lever la pâte pendant 2h dans une endroit tiède.

Si comme moi, vous n’avez pas de moule colombe, vous pouvez en fabriquer un. Pour cela, munissez-vous d’une grande barquette rectangulaire en aluminium, placez quatre verres en losange à l’intérieur, et mouler l’alu sur leurs contours. Chemisez de papier sulfurisé.

Ou sinon, l’achetez ICI.

Moule àcolomba

Lorsque la pâte a poussée, répartissez-la dans votre moule (1 gros tronçon pour le corps et deux plus petits pour les ailes) et laissez lever à nouveau 1h30 dans un endroit tiède.

3) Glaçage et cuisson

Mélangez les blancs d’œuf avec le sucre glace, la poudre d’amandes jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et crémeuse.

Parsemez d’amandes entières et de sucre perlé.

Faire cuire dans le bas de votre four préchauffé à 180°C 15 min, puis 45 min au centre.

Saupoudrez de sucre glace avant de servir.

 

Publicités

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. popa dit :

    coucou fillotte, elle était bonne, j’ai aimé gros bisous

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s